Besoin d'aide pour évaluer la valeur réelle de votre maison? Évaluation gratuite par ici!

Trucs & conseils

Conseils pratiques

Groupe Garcia & Lapierre est heureuse de mettre ses connaissances et son expertise à votre disposition. Vous trouverez dans cette section une description détaillée de chacune des étapes de l'achat d'une nouvelle maison ainsi que des conseils utiles qui vous permettront de faire un choix éclairé.

Les étapes à suivre lors de l'achat d'une propriété

  1. La définition de vos besoins
  2. La sélection de maisons potentielles
  3. Le choix du courtier
  4. Les visites
  5. Les offres
  6. Les inspections
  7. Les coûts rattachés à l'achat de votre propriété

1. La définition de vos besoins

Définir ses besoins, c'est économiser temps et énergie. Avant de vous lancer dans la recherche de votre future maison, il est important de penser aux éléments suivants :

Le type d'habitation

Pensez à votre style de vie, à vos habitudes, aux personnes qui composent votre famille et déterminez quel type d'habitation vous convient le mieux : bungalow, cottage, semi-détaché, condo, duplex, triplex, quadruplex?

Les avantages recherchés

Encore une fois, il vous faudra évaluer votre style de vie et celui des membres de votre famille. Si vous avez des enfants par exemple, vous allez probablement rechercher une maison située à proximité des parcs et des écoles. De même, si vous ne possédez pas de voiture, vous vous tournerez vers une maison située près de transports et des centres commerciaux.

Les inconvénients

Peu importe le type de maison que vous cherchez, certaines choses sont à éviter : des pièces trop petites, un éclairage insuffisant, un sous-sol petit et mal divisé, des plafonds trop bas, un terrain trop petit, un revêtement aux couleurs trop voyantes (rose, bleu, vert)

Les moyens financiers dont on dispose

Avant de commencer votre recherche, il est important que vous connaissiez votre capacité d'emprunter. Pour ce faire, planifiez une rencontre avec votre conseiller financier ou votre directeur de banque.

Discutez avec lui de la durée d'amortissement qui vous convient le mieux et déterminez si vous désirez faire un achat avec ou sans mise de fonds initiale.

2. La sélection de maisons potentielles

Le critère le plus important à évaluer lors de la recherche de votre maison est le secteur dans lequel elle se trouve car il assure une certaine valeur à la propriété. Privilégiez un secteur homogène où les maisons sont semblables ou de même valeur. Portez aussi une attention toute particulière à l'environnement : les parcs, les écoles, les transports, les services. À éviter : les maisons situées sur un boulevard, une rue trop passante ou à côté d'un garage, d'un dépanneur ou d'un autre commerce.

3. Le choix du courtier

Même s'ils ont la même formation, tous les courtiers n'ont pas la même expérience. C'est pourquoi il est important de poser les bonnes questions aux courtiers que vous rencontrez.

Commencez par appeler deux ou trois courtiers et discutez avec eux. Demandez-leur s'ils connaissent bien le secteur où vous désirez acheter. Vérifiez leurs dires en leur demandant des précisions sur ce secteur : quels sont les services, où sont situées les écoles, quel type de personnes y habitent (familles, personnes âgées, jeunes professionnels)

Règles :

À éviter :

Les visites

Sélectionnez quelques maisons en compagnie de votre courtier. Analysez ensuite chacune d'elles en fonction des besoins que vous aviez énoncés au début du processus. De cette façon, il vous sera facile d'éliminer les maisons qui ne rencontrent pas vos critères. (tapis, pièces trop petites, etc.)

Quelques informations à demander au propriétaire durant les visites

Ouvrez les yeux

À l'extérieur de la maison, observez l'état général de la bâtisse, la toiture, les fondations, le revêtement, les fenêtres afin de déceler toute anomalie.

À l'intérieur de la maison, portez une attention particulière aux planchers, à la salle de bain et à la cuisine. Assurez-vous qu'il n'y ait pas d'humidité sur les fenêtres.

À ce stade de la visite, votre courtier doit vous dire ce qu'il a vu et quels seront, d'après lui, les travaux à effectuer. Après quelques vérifications, il devrait aussi être en mesure de vous fournir le coût approximatif de ces travaux.

Quelques trucs

5. Les offres

Si une maison a retenu votre attention, discutez-en avec votre courtier. Demandez-lui depuis combien de temps la maison est-elle sur le marché. Vous pouvez également inviter votre courtier à vous montrer quelques-unes des maisons qu'il a vendues récemment dans le même secteur.

Si la maison vous intéresse toujours, vous pouvez maintenant discuter de la stratégie à adopter en vue de faire une offre.

La promesse d'achat

La promesse d'achat est un document qui lie juridiquement l'acheteur et le vendeur. Toutes les clauses de ce document doivent être remplies avec soin et exactitude.

Avec votre courtier, discutez de la stratégie à adopter en ce qui concerne les points suivants :

Votre offre de prix sera différente s'il y a beaucoup d'activité autour de la maison que vous convoitez. Il est important de ne jamais révéler à votre courtier le montant maximal que vous avez l'intention de payer pour la propriété. Cela pourrait l'influencer lorsqu'il s'efforcera de négocier le meilleur prix pour vous.

La contre-proposition

Suite à la promesse d'achat, il se peut que vous receviez une contre-proposition de la part du vendeur. À ce stade, vous devrez reconsidérer le prix offert dans votre promesse d'achat. Votre courtier vous transmettra les réactions du vendeur lorsqu'il a pris connaissance de votre promesse d'achat. Faites le point avec votre courtier, discutez avec lui de la situation et déterminez si vous acceptez ou non cette contre-proposition.

6. Les inspections

Maintenant que votre offre a été acceptée par le vendeur, il est temps de procéder à l'inspection de la propriété.

Avant de retenir les services d'un inspecteur, informez-vous de la formation qu'il a reçue et assurez-vous qu'il soit assuré. Un bon inspecteur sera en mesure, une fois l'inspection terminée, de vous conseiller sur les différents points qui ont retenu son attention.

N'oubliez pas qu'aucune maison n'est parfaite. Si vous n'achetez pas une maison neuve, il est certain qu'il y aura des améliorations à apporter. L'inspecteur doit user de discernement et vous conseiller au mieux de ses connaissances.

7. Les coûts rattachés à l'achat de votre propriété

Outre le prix de la maison elle-même, plusieurs autres coûts sont à prévoir lorsque vous faites l'achat d'une nouvelle propriété. Ne soyez pas pris au dépourvu, planifiez-les dès le départ.


Retour en haut de page